Dans le secteur de l’emballage, la grande variété d’emballages disponibles sur le marché permet aux entreprises d’expédier et de stocker leurs produits en toute sécurité. Cependant, ce processus génère une quantité considérable de déchets, ce qui pose des problèmes à la fois aux entreprises et aux consommateurs. Dans un environnement où l’optimisation est essentielle, il devient nécessaire de rechercher constamment des alternatives.

Cette recherche est motivée par une variété de facteurs, allant des considérations environnementales à la volonté d’amélioration, de recherche et d’innovation, des principes qui guident des entreprises telles qu’Inviker dans la fourniture de solutions pour assurer l’intégrité des produits de nos clients pendant le stockage et le transport.

Face à la masse d’informations, aux nouvelles réglementations et aux exigences des entreprises et des consommateurs, nous avons identifié les points clés qui, selon nous, marqueront la tendance dans le secteur de l’emballage cette année.

L’état actuel de l’emballage industriel

Actuellement, des matériaux tels que le papier kraft et le carton sont considérés comme des choix de premier plan, présentées comme des alternatives durables et respectueuses de l’environnement. Cependant, il est essentiel de se demander si cette perception est durable à long terme et quel est l’impact réel de ces choix.

C1 papel kraft embalaje industrial
D2 plastico de baja densidad zoom


D’autre part, dans le secteur de l’emballage, le plastique, sous ses différentes formes, continue d’être un acteur majeur dans l’emballage industriel, car les exigences en matière de protection des marchandises dépassent souvent ce que le papier peut offrir. Bien que le plastique ait fait l’objet de critiques ces dernières années, de nombreuses études et experts soulignent son potentiel en tant que matériau réutilisable et durable, à condition qu’il soit correctement géré.

Dans le secteur de l’emballage, dans ce contexte, la recyclabilité des matériaux et, plus important encore, leur capacité à être réutilisés, sont des aspects cruciaux. Le concept des 3R – réduire, réutiliser et recycler – gagne de plus en plus en importance, soulignant la nécessité de repenser nos choix d’emballage en fonction de leur cycle de vie et de leur impact à long terme.

Nouveaux matériaux

Dans le secteur de l’emballage, de nombreuses entreprises et start-ups concentrent leurs efforts sur la recherche de matériaux qui minimisent leur impact sur l’environnement, en misant sur l’écoconception pour la création de matériaux d’emballage écologiques.

Algues

Des entreprises telles que Futuralga mènent des recherches sur l’utilisation d’algues marines. Bien que ces solutions soient actuellement plus orientées vers le secteur alimentaire, avec le temps et la recherche, elles pourraient s’étendre au secteur de l’emballage industriel.

algas

Toutefois, pour qu’il soit applicable dans le secteur de l’emballage industriel, son rapport coût-efficacité doit être amélioré, car la concurrence sur les coûts est cruciale dans ce secteur.

Champignons



Dans le secteur de l’emballage, l’emballage à base de champignons (développé par Ecovative en 2010 grâce à la technologie du mycélium) est connu comme un matériau végétal avec un potentiel exceptionnel. Entièrement naturel et compostable, sa culture en milieu contrôlé peut être réduite à seulement une semaine.

Dans le secteur de l’emballage, sa principale caractéristique est la rapidité de sa décomposition, qui ne prend que 30 jours. Il se distingue également en tant que matériau réutilisable lorsqu’il est conservé au sec, ce qui constitue un avantage supplémentaire pour la gestion durable des emballages.

Sa principale caractéristique est la rapidité de sa décomposition, qui ne prend que 30 jours. Il se distingue également en tant que matériau réutilisable lorsqu’il est conservé au sec, ce qui constitue un avantage supplémentaire pour la gestion durable des emballages.

Ce matériau innovant présente également d’importants avantages pour l’environnement, notamment dans la réduction des déchets marins et des émissions de carbone, estimée à une baisse impressionnante de 90%. De même, le processus de production consomme moins d’énergie.

hongos


En 2019, IKEA a introduit ce matériau à base de champignons dans le cadre de son initiative visant à réduire l’utilisation d’emballages en polystyrène expansé (EPS). Cette approche contribue non seulement à éliminer le plastique, en particulier dans les petits produits, mais représente également une étape importante vers des pratiques plus durables dans le secteur de l’emballage.

Agave

Dans le secteur de l’emballage, la production du papier à partir des fibres d’agave, une plante originaire du Mexique, est une technique ancienne utilisée depuis des siècles. Aujourd’hui, grâce à un processus innovant, on obtient un papier solide et polyvalent.

agave


Dans le secteur de l’emballage, considéré comme un matériau écologique et durable, l’agave nécessite moins d’eau et de pesticides pour sa culture par rapport à d’autres plantes utilisées dans l’industrie du papier. Cependant, il est important de prendre en compte la réalité dans des endroits comme Madagascar, où les forêts sont détruites pour libérer des champs pour la culture de cette matière première afin de répondre à la demande des pays occidentaux.

Malgré cela, le papier d’agave devient une tendance de plus en plus populaire dans l’industrie de l’impression et de l’emballage.

Matières solubles dans l’eau

Les produits ont souvent besoin d’un matériau de remplissage dans leurs emballages pour les protéger. C’est là qu’interviennent les copeaux ou cacahuètes de remplissage fabriqués à partir de matériaux solubles dans l’eau.


Dans le secteur de l’emballage, ces emballages, constitués d’alcool polyvinylique, une substance non toxique et inodore, prennent une consistance gélatineuse au contact de l’eau. En quelques heures, les liaisons entre les molécules se rompent, ce qui permet de les dissoudre complètement dans les eaux usées. Leur nature biodégradable facilite leur traitement dans les stations d’épuration.


Les sacs solubles dans l’eau sont déjà utilisés pour stocker et transporter des matériaux de construction secs, tels que le ciment. Conçus pour se dissoudre pendant le processus de mélange, les fibres de l’emballage s’intègrent simplement dans le produit, contribuant ainsi à faciliter le processus de construction dans le secteur de l’emballage.

D’autre part, dans le secteur de l’emballage, les monomatériaux sont directement associés à la durabilité, jouant un rôle crucial dans la réduction des déchets industriels. L’utilisation de ce type d’emballages vise à faciliter le recyclage, répondant aux exigences environnementales croissantes.

Monoproduits y monomatériaux


Alors que le secteur de l’emballage continue d’évoluer, une tendance croissante est l’adoption d’emballages monoproduits et monomatériaux, marquant une évolution vers l’optimisation et la durabilité.

L’utilisation de monoproduits vise à unifier l’emballage afin d’optimiser à la fois l’approvisionnement et le stockage dans les entreprises. Dans le domaine de l’emballage industriel, cette tendance se traduit par la préférence pour un seul fournisseur capable de garantir et de fournir diverses options d’emballage, contribuant à une gestion plus efficace et simplifiée dans le secteur de l’emballage.

D’autre part, dans le secteur de l’emballage, les monomatériaux sont directement associés à la durabilité, jouant un rôle crucial dans la réduction des déchets industriels. L’utilisation de ce type d’emballages vise à faciliter le recyclage, répondant aux exigences environnementales croissantes.

Dans ce même contexte, l’importance de l’emballage personnalisé apparaît, qui devient un allié stratégique pour réduire les coûts et minimiser l’impact environnemental.

Une étude de DS Smith abordant le sujet de l' »économie de l’espace vide », souligne que 24 % des conteneurs de transport sont vides, générant un impact financier considérable. La solution à ce problème commence par la mise en place d’emballages sur mesure, qui nécessite d’une conception efficace des emballages primaires, secondaires et tertiaires, de la planification à la mise en œuvre.

La personnalisation des emballages répond non seulement aux besoins spécifiques des produits, mais contribue également à maximiser l’espace et à minimiser le gaspillage, répondant ainsi aux préoccupations économiques et environnementales dans le secteur de l’emballage.

Avancées technologiques

En ce qui concerne le secteur de l’emballage, la technologie joue un rôle essentiel dans l’innovation, changeant la façon dont nous créons et utilisons des solutions d’emballage. Cela conduit à l’automatisation et à l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour rendre le processus plus efficace et réduire les erreurs humaines.

Automatisation et IA


L’automatisation est devenue très présente dans le secteur de l’emballage. Les tendances actuelles se dirigent vers des systèmes intelligents capables d’identifier automatiquement la taille et la forme des produits. Cette approche permet non seulement de gagner du temps, mais elle contribue également à réduire les déchets en optimisant le processus d’emballage.

L’utilisation de logiciels d’intelligence artificielle (IA) dans ces processus diminue les coûts et améliore la productivité en automatisant les tâches répétitives et en optimisant l’efficacité le long de la chaîne d’approvisionnement.

L’adaptation des produits d’emballage industriel aux nouvelles demandes est également constante. Par exemple, dans le domaine de l’emballage de palettes, on observe une transition du film manuel au film automatique pour améliorer l’efficacité du processus.

L’adaptation des produits d’emballage industriel aux nouvelles demandes est également constante. Par exemple, dans le secteur de l’emballage, on observe une transition du film manuel au film automatique pour améliorer l’efficacité du processus.

La traçabilité et la sécurité

La traçabilité est devenue un aspect essentiel. La capacité à suivre le parcours des produits tout au long de la chaîne d’approvisionnement est vitale pour garantir la qualité et la sécurité des produits, surtout dans des secteurs comme l’alimentation. La technologie offre une visibilité complète, permettant aux entreprises de réagir rapidement et efficacement en cas d’incident.

L’intégration de technologies avancées, telles que des capteurs et des codes QR, transforme les processus logistiques. La tendance vers le développement d’emballages intelligents vise à fournir des informations en temps réel sur l’état du produit.

Cela améliore non seulement la traçabilité, mais enrichit également l’expérience de l’utilisateur en lui fournissant des données pertinentes et actualisées sur les produits et leur parcours.

L’hiperpersonnalisation y les défis futurs

Avec l’intégration croissante de l’intelligence artificielle dans nos environnements et de nouvelles formes de communication, l’hyperpersonnalisation devient une nécessité. Bien que son application pratique dans le secteur de l’emballage reste à déterminer, on observe déjà une adaptation dans l’automatisation des entrepôts, ce qui pourrait nécessiter des restructurations et des standardisations à divers égards.

Ces avancées technologiques n’optimisent pas seulement les processus existants, mais ouvrent également de nouvelles possibilités pour l’innovation dans le secteur de l’emballage.

Chez Inviker, nous identifions et mettons en évidence les principales tendances qui marqueront l’avenir de l’emballage en 2024 :

Durabilité

Il est essentiel de continuer à la recherche, d’innover et de développer de nouveaux matériaux ayant un impact moindre sur l’environnement pour faire progresser le domaine de l’emballage. L’exploration d’options telles que les emballages à base de champignons, d’algues et de matériaux solubles dans l’eau témoigne de l’engagement général envers des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Optimisation

La tendance vers les monoproduits et les monomatériaux, ainsi que la centralisation des fournisseurs, met en évidence l’importance d’optimiser à la fois l’approvisionnement et le stockage des emballages. Dans le domaine de l’emballage industriel, ces pratiques contribuent à une gestion plus efficace et simplifiée, en accord avec les objectifs d’amélioration continue.

Automatisation

La standardisation et l’usage de matériaux spécialement conçus pour les emballages automatisés sont essentielles dans un monde où l’efficacité opérationnelle est primordiale.

Personnalisation

La valeur grandissante de la personnalisation dans les emballages se traduit par l’utilisation des technologies avancées comme l’intelligence artificielle (IA). Ces technologies permettent de créer des solutions plus adaptées aux besoins spécifiques des produits et des clients.

L’évolution constante de ces tendances dans le domaine de l’emballage et de la logistique demande aux entreprises une adaptation continue. Celles qui investissent dans des emballages innovants, adoptent des pratiques d’optimisation et mettent en œuvre des stratégies de réduction des coûts améliorent non seulement leur efficacité opérationnelle, mais construisent également des bases solides pour une croissance à long terme.

Prêt à transformer votre emballage ? Contactez-nous pour des solutions personnalisées.